Près d’un employeur belge sur dix prévoit des embauches au cours du 2e trimestre 2019

ManpowerGroup parmi les entreprises ‘les plus éthiques’ au monde pour la dixième année consécutive
6 mars 2019
Lancement d’un nouveau service digital de Manpower au Grand-Duché de Luxembourg : cvtemplate.lu
12 avril 2019

Les perspectives d’emploi restent encourageantes en Belgique malgré un climat d’incertitude croissante lié notamment au Brexit

Selon le Baromètre ManpowerGroup publié ce jour, les employeurs belges devraient continuer à créer des emplois au cours du 2e trimestre 2019. En effet, 9% des 751 employeurs belges sondés fin janvier par ManpowerGroup prévoient d’augmenter leurs effectifs d’ici la fin du mois de juin 2019, alors que seulement 2% prévoient de les réduire. 83% d’entre eux n’anticipent aucun changement. Après correction des variations saisonnières, la Prévision Nette d’Emploi(*) – ou le différentiel entre le pourcentage d’employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux prévoyant des licenciements –  atteint la valeur encourageante de +6  pour le troisième trimestre consécutif. C’est une hausse de 3 points par rapport au 2e trimestre 2018.

« Les résultats de notre baromètre indiquent que les employeurs belges maintiennent le cap dans leurs intentions de recrutement, malgré un climat d’incertitude croissante liée notamment au Brexit », explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup BeLux. « A court terme, le défi quotidien des entreprises consiste à tâcher de remplir leurs postes vacants, quel qu’en soit leur niveau. Malgré des progrès réalisés, notre marché de l’emploi en Belgique présente encore des faiblesses structurelles avec plusieurs indicateurs-clés qui restent en-dessous de la moyenne européenne, comme l’a souligné la Banque Nationale dans son rapport annuel. »

 

Intentions de recrutement les plus fortes depuis plus de 3 ans en Flandre

Les perspectives d’emploi pour le prochain trimestre sont positives dans les trois régions du pays. En Flandre, la Prévision Nette d’Emploi atteint son niveau le plus élevé (+8) depuis le 4e trimestre 2015. Les employeurs se montrent également assez optimistes en Wallonie (+7) et modérées à Bruxelles (+5).

Prévisions positives dans 9 des 10 secteurs sondés

Les employeurs de neuf des 10 secteurs sondés prévoient de créer de nouveaux emplois au cours du 2e trimestre 2019. C’est dans le secteur de l’Electricité, gaz et eau (+16) et dans le secteur du Transport et de la logistique (+13) que les employeurs anticipent l’activité de recrutement la plus forte. Les perspectives d’emploi sont également très optimistes dans les secteurs de l’Agriculture et de la pêche, des Services publics, de l’éducation, de la santé et des services collectifs ainsi que des Industries extractives (tous trois à 11). Les embauches devraient se poursuivre au même rythme que lors du trimestre précédent dans le secteur de la Construction (+10), tandis qu’elles devraient s’intensifier dans le secteur de la Finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises (+8). En revanche, les employeurs du secteur de l’Industrie manufacturière se montrent plus prudents (+4), tandis qu’ils prévoient de maintenir leurs effectifs au même niveau dans le Commerce de gros et de détail (+1) et dans l’Horeca (0).

La Prévision Nette d’Emploi s’améliore dans 6 secteurs par rapport au trimestre précédent et dans 7 secteurs par rapport au 2e trimestre 2018.

 

 

Confiance grandissante selon la taille de l’entreprise

Les résultats de l’enquête montrent que la confiance des employeurs se renforce en fonction de la taille de l’entreprise :  la Prévision Nette d’Emploi affiche un score de +5 dans le segment des micro-entreprises (< 10 travailleurs), +13 dans les petites entreprises (10-49 travailleurs), +14 dans les moyennes entreprises (50-249 travailleurs) et +20 dans les. grandes entreprises (≥ 250 travailleurs).

 

 

Intentions de recrutement positives dans 40 des 44 pays et territoires sondés

Plus de 59000 entretiens téléphoniques ont été menés par ManpowerGroup dans 44 pays et territoires afin de mesurer les évolutions d’effectifs prévues au 2e trimestre 2019.

 

  • Les perspectives d’emploi sont positives dans 40 des 44 pays et territoires sondés. Par rapport au trimestre précédent, les perspectives d’emploi s’améliorent dans 15 des 44 pays et territoires, demeurent stable dans 18 autres et se détériorent dans les 11 derniers. Par rapport au trimestre correspondant l’an dernier, les intentions de recrutement sont en hausse dans 13 pays et territoires, en stagnation dans quatre autres et en baisse dans 27 pays.

 

  • Intentions de recrutement les plus fortes et les plus faibles : La confiance des employeurs est la plus forte en Croatie (+34), au Japon (+27), en Grèce (+21), aux Etats-Unis (+19), à Hong Kong (+19) et à Taiwan (+18). A l’inverse, c’est en Argentine, en Hongrie, en Espagne et en Turquie que l’on observe les Prévisions Nettes d’Emploi les plus faibles (toutes à 0). Les perspectives d’emploi restent stables en Inde (+13), tandis qu’elles se détériorent légèrement en Chine (+7).

 

  • Dans la région Europe, Moyen-Orient & Afrique (EMEA), les employeurs de 23 des 26 pays sondés prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin du juin 2019. Par rapport au trimestre précédent, les intentions de recrutement s’améliorent dans 10 pays, tandis qu’elles se détériorent dans huit pays. En comparaison annuelle, la Prévision Nette d’Emploi progresse dans 10 pays et fléchit dans 15. De toute la région EMEA, c’est en Croatie (+34), en Grèce (+21) et au Portugal (+13) que les perspectives d’emploi sont les plus favorables. Les employeurs des quatre plus grandes économies européennes anticipent une activité de recrutement positive au cours du prochain trimestre. Ce sont les employeurs allemands (+9) qui rapportent les prévisions les plus fortes de ce groupe, devant la France (+5), l’Italie (+4) et le Royaume-Uni (+4). La Prévision reste stable aux Pays-Bas (+4), tandis que c’est en Hongrie, en Espagne et en Turquie que l’on observe les Prévisions Nettes d’Emploi les plus faibles (toutes à 0).

 

Les résultats de la prochaine édition du Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’Emploi seront diffusés le         11 juin 2019 (3e trimestre 2019).

(*) La valeur de la Prévision Nette d’Emploi est obtenue en déduisant du pourcentage des employeurs anticipant une hausse de l’emploi total, le pourcentage des employeurs prévoyant une baisse de l’emploi dans leur entreprise pour le trimestre suivant. Il s’agit donc ici du solde net des prévisions d’emploi, qui peut être aussi bien positif que négatif. Les commentaires se basent sur les données désaisonnalisées, lorsqu’elles sont disponibles.

 

 

 

 

 

Baromètre ManpowerGroup –  Synthèse des résultats

 

 

 

 

Baromètre  ManpowerGroup : brochure de résultats

AC